Derniers commentaires

+1. Les psychiatres et autres médecins ...

07/03/2014 @ 19:01:11
par Albeatre


Bonjour, Je suis sous seroplex 7,5 mg ...

11/08/2012 @ 17:31:34
par loukoum


bonjour,je voudrais savoir je prends un ...

05/07/2012 @ 12:08:36
par richard


Calendrier

Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

 
03 Sep 2013 - 09:40:11

Valdoxan (agomelatine)

Mécanisme d'action :
L'agomélatine est un agoniste mélatoninergique (récepteurs MT1 et MT2) et un antagoniste des récepteurs 5HT2c. Les études de fixation aux récepteurs montrent que l'agomélatine n'a aucun effet sur la capture des monoamines ni aucune affinité pour les récepteurs α, β adrénergiques, histaminergiques, cholinergiques, dopaminergiques et les récepteurs aux benzodiazépines.L'agomélatine resynchronise les rythmes circadiens dans des modèles animaux de désynchronisation de ces rythmes.
L'agomélatine augmente la libération de noradrénaline et de dopamine spécifiquement dans le cortex frontal et n'a aucun effet sur les concentrations extracellulaires de sérotonine.

L’antidépresseur Valdoxan accusé d’être cancérigène
Dans son analyse publiée en septembre 2009, elle dénonce les études menées avec le Valdoxan comme insuffisantes et ne faisant pas la preuve de la supériorité de la nouvelle substance. De plus, écrit Prescrire, la substance «à très fortes doses est cancérigène chez les animaux».

agomélatine (VALDOXAN°): Des risques, mais pas d’efficacité prouvée
Une hépatotoxicité est probable. • Au total, pour mieux soigner les patients, il n’y a pas intérêt à utiliser l’agomélatine, d’efficacité non prouvée mais qui expose à des risques mal connus

Prescrire demande l'interdiction du valdoxan

entre autres

Malgré l'absence d'efficacité démontrée, l'agomélatine (Valdoxan°) est commercialisée depuis 2009 dans le traitement de la dépression. Depuis, elle fait l'objet d'un plan européen de gestion des risques et d'une surveillance renforcée par les agences du médicament.
Prescrire a demandé et obtenu des bilans de pharmacovigilance des agences française et européenne du médicament.
De nombreuses données n'ont pas été précisées et certains détails des rapports ont été censurés. Cependant, l'ensemble de ces nouvelles données confirme le profil d'effets indésirables de l'agomélatine déjà préoccupant lors des essais cliniques avant commercialisation.
Des effets indésirables sont particulièrement graves, notamment des atteintes hépatiques, pancréatiques, des troubles neuropsychiques avec suicides, agressions, convulsions, vertiges, ainsi que des atteintes musculaires parfois graves. D'autres troubles graves et préoccupants ont été rapportés, tels que des réactions cutanées graves, des troubles cardiovasculaires, avec un doute sur un risque de survenue de cancers.
En l'absence de bénéfices démontrés, l'ensemble de ces données confirme que la balance bénéfices-risques de l'agomélatine est nettement défavorable.
En attendant que les agences du médicament communiquent largement sur ce point, prennent les décisions qui s'imposent et retirent rapidement ce médicament du marché, les soignants ont intérêt à éviter ce médicament aux patients.

Lien permanent vers l'article complet

http://antidepresseurs.sosblog.fr/victimes-des-ads-b1/Valdoxan-agomelatine-b1-p76.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)